Les premiers pas vers la propreté

Bébé peut devenir propre à partir d’1 an, mais il faut garder à l’esprit que tous les enfants n’évoluent pas de la même façon ni à la même vitesse. L’apprentissage de la propreté se fait souvent spontanément et les petites filles ont tendance à être propres avant les garçons. Comment savoir si bébé est prêt pour la propreté et quels sont les gestes à adopter pour l’accompagner au mieux ?

Il y a plusieurs façons d’apprendre la propreté

Avant toute chose, il faut le savoir : certains enfants sont prêts à être propres avant 1 an ! Dans de nombreux pays, la méthode de l’Hygiène Naturelle Infantile, qui consiste à détecter les signes qui peuvent indiquer l’enfant doit faire ses besoins, est pratiquée. Le parent doit bien entendu rester alerte et ainsi placer l’enfant au-dessus d’un bac ou d’un lavabo dans une position adéquate pour qu’il se soulage. Cette méthode permet une économie considérable en termes de couches et fait que l’enfant acquiert la propreté avant 1 an et très rapidement.

Cette méthode s’est beaucoup développée dans les pays occidentaux ces dernières années, mais reste encore très méconnue. Dans ce guide, il est question de la méthode traditionnelle du pot, auquel l’enfant peut s’intéresser à partir d’1 an.

Le cap des 18 mois

La grande révolution des sens chez votre bébé se passe majoritairement aux alentours des 18 mois, période à laquelle il parvient généralement à maîtriser des muscles comme le sphincter : cette étape physiologique marque alors le moment de proposer le pot à l’enfant, qui peut à présent comprendre ses sensations.

Par ailleurs, c’est un moment très important car l’enfant est capable d’exprimer « pipi » ou « caca » lorsqu’il a fait dans la couche, et comprend également qu’il peut expulser et se retenir : choses dont il est très fier quand il les exécute.

Un apprentissage qui se fait dans la durée

Cependant, il faut compter en moyenne entre 3 mois et 8 mois avant l’acquisition totale de la propreté. C’est donc un travail de longue haleine que vous pouvez commencer dès les premiers signes qui montrent que bébé est prêt.

À l’âge où l’enfant peut marcher, monter les escaliers et sauter, lui présenter le pot peut être une solution pour l’inciter à entrer dans le monde des grands car c’est l’âge où il peut être propre, d’un point de vue physique. Bien sûr, il ne comprend pas encore la nécessité de faire ses besoins et ne fait pas de lien entre le fait de s’alimenter et le fait d’aller aux toilettes. C’est une notion qu’il n’acquerra qu’à 4 ans. Toutefois, inutile de le forcer : cela peut avoir des conséquences très néfastes sur le développement de l’enfant.

Un autre signe que votre bébé peut être propre, après le point psychomoteur, c’est lorsque l’enfant est capable de donner à quelqu’un l’un de ses jouets, de le reprendre, s’il se prête au jeu du mimétisme pour vous imiter, s’il montre une certaine sensibilité à être complimenté, encouragé et félicité : c’est le signe qu’il a mûri d’un point de vue psychologique et qu’il peut être réceptif à des éventuelles félicitations de votre part s’il parvient à faire sur le pot. Point qui l’encouragerait à recommencer. Mais in fine, la propreté ne peut définitivement se faire que si votre enfant a décidé d’être propre.

Passer du change à la propreté

Ce n’est peut-être pas évident pour vous, mais votre bébé n’est pas forcément enthousiaste à l’idée de quitter les couches et son statut de petit bébé. En effet, les moments de change sont des instants privilégiés que votre enfant partage avec vous et passer au pot signifie qu’il faudra renoncer à ces moments précieux.

Ajoutez à cela le temps que l’enfant découvre les sensations nouvelles liées au relâchement de son anus, comme une libération, lorsqu’il fait au pot, son désir de maîtriser son corps et de devenir un grand, et la propreté peut être atteinte à 3 ans !

Chaque enfant va à son rythme. Le meilleur moyen d’accompagner l’enfant dans la propreté est de respecter ce rythme. Inutile de proposer un pot à l’enfant de 18 mois si l’objet ne sert qu’à se déplacer sur les fesses dans toute la maison. La propreté est un tout qu’il convient de laisser à l’enfant le temps de s’approprier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.