Les papas d’aujourd’hui sont de plus en plus impliqués dans la grossesse et l’accouchement de leur conjointe, et également après la naissance. Et c’est tant mieux ! Cependant, il est tout à fait normal qu’ils se posent des questions. C’est une phase traversée par de nombreux papas qui souhaitent s’assurer de leur capacité à accompagner leur conjointe et leur futur bébé. 

1) Comment aider ma compagne pendant la grossesse ?

Il est normal d’être frustré de ne pas pouvoir faire plus, de ne pas sentir le bébé dans votre ventre comme maman, de se sentir impuissant face à certaines situations. C’est un sentiment parfois difficile à gérer, mais on peut apprendre à la maîtriser

Pour aider votre compagne pendant sa grossesse, vous pouvez la soulager des tâches du quotidien, la laisser se reposer. Vous pouvez également l’accompagner aux visites prénatales et aux échographies, participer aux séances de préparation à l’accouchement. N’hésitez pas à vous montrer attentionné, à prendre soin d’elle et à être à son écoute

Soyez rassurant, informez-vous proactivement, accompagnez votre compagne dans ses questionnements afin de vivre cette aventure ensemble. 

2) Comment trouver ma place entre ma compagne et mon bébé ?

Une des particularités de la grossesse est que la future maman est souvent très fusionnelle avec son bébé avant même la naissance de ce dernier. Le futur papa s’en rend compte et peut parfois se sentir exclu, voire oublié. L’allaitement peut être une deuxième source de questionnements, car le futur papa aura peut-être du mal à trouver sa place. Pas de panique, il existe plusieurs moyens afin de trouver sa place entre maman et bébé. 

La première solution est de participer à la grossesse au maximum. Comme nous l’évoquions plus haut, soyez présent à chaque examen et chaque échographie, participez aux cours de préparation à l’accouchement. Vous pouvez aussi vous préparer à être un super papa en lisant des livres sur le sujet. À la naissance de bébé, veillez à être présent le plus possible. Alternez équitablement avec la maman pour les réveils nocturnes, et ce même si elle allaite. Vous pouvez faire la toilette de bébé, l’éveiller, lui faire des tonnes de câlins. Il y a plein de manière de construire une relation équilibrée avec bébé, qui créera les fondements de votre vie de famille !

Cependant, veillez également à profiter de certains moments entre vous. N’hésitez pas à faire des surprises à votre compagne, à l’emmener au restaurant pour un dîner en tête-à-tête. Offrez-lui un joli cadeau à la naissance du bébé. Ne sous-estimez jamais son rôle d’épouse ou de conjointe face à son rôle de mère. Elle est la maman de votre bébé, mais elle reste votre compagne. C’est pourquoi elle mérite tout l’amour que vous pourrez lui offrir !

3) Comment bien assister à l’accouchement ? 

Souvent, les jeunes papas désirent être présents le jour de l’accouchement. Mais, en même temps, ils ont parfois peur de ne pas être à la hauteur. Ils peuvent se sentir de trop, ou alors avoir l’impression de gêner les médecins. Ils craignent la douleur que leur compagne pourra subir ainsi que la gestion de cette douleur. En bref, l’accouchement suscite beaucoup d’interrogations. 

Si vous craignez d’assister à l’accouchement, n’hésitez pas à en parler avec votre conjointe. La communication pourra vous aider à trouver une solution à ce qui pose problème, ou à faire comprendre à la future maman que ce sera mieux ainsi. 

Si en revanche, vous souhaitez assister à l’accouchement, vous pouvez être rassuré ! L’équipe médicale saura vous guider et vous donnera toutes les explications pour aider votre femme. Parce que cet acte peut déranger certains papas, nous tenons à vous rappeler que ce n’est pas une obligation de couper le cordon ombilical. N’hésitez pas à en discuter avec votre conjointe en amont. 

4) Serai-je à la hauteur ?

Devenir papa est un grand bouleversement dans une vie. C’est également une grande responsabilité. Il est donc normal de se poser des questions sur son propre potentiel à le devenir. Notre conseil pour faire disparaître ces peurs, c’est de s’y mettre dès la naissance. Cela vous aidera à vous investir affectivement, et à effacer vos craintes. Si vous le souhaitez, vous pouvez également prendre des cours de parentalité dédiés aux futurs papas. Enfin, nous ne pouvons que vous encourager à lire beaucoup, et à discuter avec d’autres papas autour de vous.

5) Peut-on faire l’amour pendant la grossesse ?

Cette question fait partie des plus répandues chez les futurs papas. Il est évidemment possible d’avoir des relations sexuelles pendant la grossesse ! Il arrive parfois que, pendant le premier trimestre de grossesse, les nausées et la fatigue de la future maman ne l’incitent pas au désir. Le principal est de respecter les envies et les besoins de la future maman en cette période si particulière.

On observe régulièrement que le second trimestre est le plus propice aux relations sexuelles. A contrario, le troisième trimestre est parfois moins confortable. En effet, la fatigue peut prendre le dessus, la future maman peut se sentir moins à l’aise dans son corps, le ventre bien rond peut gêner… L’important reste de trouver le bon moment, de bien communiquer en couple sur ce sujet, afin de s’assurer que tout se passe au mieux pour les deux conjoints !

6) Comment fonctionne le congé paternité ?

Le congé de paternité et d’accueil de l’enfant est un congé de 11 jours consécutifs, et de 18 jours en cas de jumeaux. Il est accordé à tous les papas suite à la naissance de leur bébé, peu importe leur contrat de travail. En plus de ce congé, certaines conventions collectives accordent 3 jours au papa pour la naissance. Le congé paternité doit être pris dans les 4 mois suivant la naissance. 

Le futur papa peut se demander quel est le moment opportun pour profiter de son bébé et aider sa compagne. Il vous est possible de l’ajouter à vos vacances. Cependant, nous vous conseillons de prendre votre congé paternité dès la naissance afin de seconder la maman pendant les premiers jours.

La durée du congé paternité en France reste très inférieure à d’autres pays européens, malheureusement. Elle n’est pas suffisante pour se répartir équitablement la charge au sein du couple lors des premières semaines, et pour permettre à la maman de se remettre de l’accouchement. C’est pourquoi, si vous en avez la possibilité, nous vous recommandons de prendre un maximum de temps à consacrer à votre vie de famille lors des premières semaines – en ayant recours à vos congés payés ou à un congé parental.

Pendant le congé de paternité, le salaire est suspendu. Le jeune papa est indemnisé par la Sécurité sociale, entre 9 euros et 80 euros par jour. Bien entendu, ce montant est à calculer sur le site de l’Assurance Maladie.

7) Comment déclarer la naissance de mon bébé à l’état civil ?

Si vous êtes marié avec la future maman, vous n’avez aucune démarche à effectuer avant la naissance. La déclaration de la naissance de votre bébé doit se faire dans les 3 à 5 jours suivant l’accouchement. La reconnaissance de votre bébé sera automatique.

En revanche, si vous n’êtes pas mariés, il est nécessaire de réaliser une reconnaissance anticipée de paternité. Cette dernière sert à attester que vous êtes bien le père de votre bébé à naître. Cela signifie qu’en cas d’accident avant l’accouchement, vous serez quand même reconnu comme le père légal et biologique de votre bébé. 

La reconnaissance anticipée n’est cependant pas obligatoire : vous pouvez aussi la faire au moment de la déclaration de naissance. 

8) Quand, et comment vais-je ressentir mon instinct paternel ?

Malgré la volonté de devenir père et les nombreuses discussions avec votre compagne, il n’est pas rare que vous ne ressentiez pas encore votre instinct paternel. Il n’y a aucun mal à ne pas se sentir prêt dès le début. Bien souvent, l’instinct paternel arrive en cours de route. Comme papa ne porte pas bébé, il se sent généralement père lorsque le bébé devient “concret”. Cela commence par l’échographie, puis bien entendu ensuite avec la naissance du bébé.

Avec les réponses à ces questions, vous avez une première base pour entamer votre chemin vers la paternité. N’hésitez pas à parcourir l’application Beebs pour trouver d’autres articles sur l’arrivée de bébé, et demander conseil à d’autres papas !