Faire garder son bébé

À quel âge est-il conseillé de faire garder votre enfant ?

Plus vous faites garder votre enfant tôt (3 ou 4 mois au lieu de 8 mois, par exemple), plus l’adaptation sera « aisée » pour lui. Malheureusement, il est rare pour les parents d’être en mesure de choisir la date à laquelle ils vont confier leur bébé : cela dépend généralement du moment où ils reprendront le travail.

Faire garder son enfant, pour l’aider à grandir plus facilement

Une fois bébé arrivé dans la famille, les parents ont souvent envie d’en profiter pleinement. Cependant, il est important de lui donner l’habitude de rencontrer du monde, d’être dans les bras d’autres personnes, d’être gardé par des parents ou des amis. Cela vous permettra de prendre un peu de temps pour vous, et permettra à bébé de s’y habituer.

Faites confiance aux personnes à qui vous le confiez

Avant de confier votre enfant, renseignez-vous correctement et de manière approfondie sur l’organisme éventuel, et sur les personnes qui se chargeront de le garder. Si votre bébé est inscrit en crèche, vérifiez les références de l’établissement, les avis des professionnels, rendez vous directement sur place pour jeter un coup d’oeil, montrer l’endroit une premier fois à bébé pour qu’il s’y habitue… Si vous passez par une nounou ou une assistante maternelle, prenez les références des précédentes familles et faites passer des entretiens approfondies, avec des mises en situation avec bébé. Vous saurez rapidement si vous avez un bon feeling !

Surtout, ne gardez pas vos questions pour vous – au risque de vous angoisser deux fois plus. Discutez en toute transparence avec vos interlocuteurs. Et donnez-leur des conseils pour la garde de votre enfant : quelles sont ses habitudes ? A-t-il besoin de son doudou pour s’endormir ? Quels sont ses jouets préférés ? Autant d’informations qui faciliteront l’adaptation le moment venu.

Effectuez la séparation progressivement

Beaucoup de professionnels de la petite enfance vous proposeront de démarrer en douceur grâce à une « période d’adaptation ». Effectuez par conséquent des gardes de façon progressive : d’abord, une heure, puis une après-midi, et enfin une journée. Votre bébé n’en sera que plus rassuré si le temps de séparation des premiers jours est assez court. Il s’habituera alors petit à petit à gérer le temps passé sans vous.

Discutez avec votre bébé

Votre enfant a besoin d’entendre votre voix pour se sentir en sécurité. Pensez donc à lui parler de la situation en tant que telle, de votre journée, de la personne qui viendra le garder, avec une voix douce et posée.

Ne lui en voulez pas s’il vous fait la tête

Eh oui, au début, votre enfant va peut-être vous montrer son mécontentement et vous « faire la tête ». Ne lui en voulez cependant pas, sa réaction est naturelle et compréhensible. Pas de panique : il reviendra vous câliner rapidement et sera par la suite ravi de vous retrouver.

Pensez à bien emporter doudou !

Son doudou, comme sa tétine ou un tee-shirt avec votre odeur ne pourront que le rassurer.

Profitez d’un peu de temps pour vous

Quel jeune parent ne rêve pas d’avoir un peu de temps pour lui, pour lire, faire du sport, faire une sieste, souffler un peu ou profiter simplement de son partenaire et de la vie à deux. Profitez-en pour passer du temps à deux et prendre soin de vous. Une sortie au restaurant, suivie d’un cinéma, d’une balade ou de câlins ne vous feront que du bien. Un petit coup de pouce pour votre couple et une complicité retrouvée que votre bébé ressentira à coup sûr !

Le professionnel choisi est-il assez compétent ?

Si vous avez des doutes, rentrez plus tôt que l’heure indiquée à votre nounou. Vérifiez alors qu’elle suit correctement vos consignes, qu’elle joue avec bébé, lui lit une histoire ou veille sur lui, au lieu de papoter au téléphone en le laissant devant la télé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.