apprentissage langage

L’apprentissage du langage : les étapes

Les premiers sons avec du « sens » (9-12 mois)

Vous avez au fil des mois pu assister aux progrès moteurs de bébé. En parallèle, quelques consonnes et voyelles ont émergé, le plus souvent « a », « -t », « -m », « -p ». Avant 9 mois, rares sont les bébés qui utilisent le langage pour se faire intentionnellement comprendre, réconforter ou câliner.

Autour de 9 mois, un beau jour, tout change : bébé commence à utiliser des sons en leur donnant du sens !

Les premières esquisses de mots

Petit à petit, les « mamama » et « tatata » qui étaient lancés à tout va deviennent plus orientés. En étant très attentif, vous pourrez petit à petit vous rendre que bébé commence à associer des sons à des situations ou des personnes.

Par exemple, bébé va systématiquement avancer à 4 pattes vers sa grande sœur ou vers vous en disant « ahhh » avec un ton de voix particulier. Quand il a faim et voit sa nourriture approcher, il va battre des pieds et faire un bruit spécifique. Même chose lorsqu’il apprendra à faire coucou de la main un peu avant ses 1 an.

Même si ces bruits ne ressemblent pas aux mots utilisés en français par les adultes, il s’agit réellement des prémices du langage. Les premiers « vrais » mots de bébé ne sont pas loin.

Ce que vous pouvez faire

N’hésitez pas à encourager bébé et à lui montrer que vous appréciez et comprenez ses tentatives de communication. Vous pouvez par exemple le féliciter et l’applaudir lorsqu’il associe un son à une situation de manière répétée. Ou vous pouvez déjà commencer à reformuler ce qu’il dit : « oh, tu veux dire Papa », en articulant bien et en prononçant doucement.

Et s’il ne se passe rien ?

Bébé fait des bruits mais vous n’avez pas du tout l’impression qu’il les associe à des situations ou des personnes ? Pas de panique ! De la même manière qu’il existe des écarts importants dans l’âge d’acquisition de la marche chez les bébés (entre 9 et 18 mois), l’écart est souvent encore plus prononcé pour le langage.

Si bébé, entre 9 et 12 mois, gazouille et double des consonnes (« -baba », « -tata », « -mamama »), c’est déjà très bien ! Le reste viendra plus tard. En cas d’inquiétude, parlez-en tranquillement avec votre médecin ou pédiatre.

Les premiers mots (12-18 mois)

Bébé a compris au cours des derniers mois que l’on exprime plus facilement ses désirs par la voix. Maintenant qu’il sait utiliser plusieurs consonnes et voyelles, il va aussi repérer que certaines sonorités sont plus utilisées dans certaines situations que dans d’autres.

C’est comme cela qu’il va prononcer ses vrais premiers mots « orientés ». Un bébé peut dire « mama » à 6 mois. Mais c’est très rare qu’il le dise systématiquement à bon escient à cet âge là. En revanche, aux alentours des 12 mois, cela arrive : « mama » est de plus en plus souvent associé à « maman ». Parfois, certains bébés vont d’ailleurs tout de suite bien prononcer « maman ».

Les premiers mots sortent donc petit à petit entre 12 et 18 mois. Les mots les plus fréquents chez les bébés francophones sont généralement les suivants :

– papa

– mama (pour maman)

– ça

– non.

Puis viennent des mots avec plus de syllabes : gâteau, encore, chat, etc. Chaque semaine ou chaque mois, de nouveaux mots viennent enrichir son vocabulaire.

Les premières associations de mots (18-24 mois)

Quelques mois après les premiers mots, quand bébé commence a en maîtriser quelques uns, surviennent les associations de mots. La première est souvent : « veut ça ». Bébé comprend petit à petit la force du langage : associer des mots pour mieux exprimer ses ressentis, ses besoins et ses désirs.

Au début bien sûr, bébé associera surtout un verbe + un nom. Par exemple : – « veut manger » ; – « veut gâteau » ; – « papa parti ».

Il faudra encore de nombreux mois pour que bébé arrive à construire des phrases à la syntaxe parfaite. Il est aussi normal à cet âge que bébé déforme les mots. Il peut par exemple dire « papa pati » au lieu de « papa parti », ce qui ne doit pas être source d’inquiétude.

A 2 ans, bébé saura déjà prononcer plusieurs petites phrases de 2 ou 3 mots. Et surtout, il saura très bien se faire comprendre aussi par les gestes et les intonations de voix, qui sont de très bons outils pour communiquer.

Pour aller plus loin sur l’apprentissage de langage, consultez notre guide sur « La langue des signes avec bébé ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.