Le confinement a été annoncé par le gouvernement français le lundi 16 mars. Cette situation impacte beaucoup de jeunes parents : pour vous aider à traverser cette période de la meilleure des manières, nous vous proposons les 10 commandements des jeunes parents confinés !

Avec les crèches fermées ou les nounous en confinement, et le télétravail quand il est possible, le confinement implique souvent que les parents gardent bébé tout en composant avec les nécessités du quotidien : passer du temps avec bébé et contribuer à son éveil, travailler, faire les courses, essayer de passer tout de même du temps de qualité en couple …

Le confinement, c’est aussi, par la force des choses, le fait d’être un peu les uns sur les autres tous les jours, de ne pas avoir beaucoup de temps pour soi … Pas facile de maintenir un bon équilibre dans ces conditions !

Pour gérer cette période de la meilleure façon possible, découvrez ci-dessous les 10 commandements des jeunes parents confinés :

1. Fixer des règles claires

La première règle… C’est qu’il faut en fixer ! Tout le monde confiné à la maison jusqu’à nouvel ordre, et c’est tout l’équilibre habituel qui est bouleversé. Qui se lève la nuit, le matin pour gérer bébé ? Qui gère les repas, les courses ? Si l’on télé-travaille tous les deux, est-ce qu’on fixe des créneaux pour que l’un gère bébé pendant que l’autre travaille ? Si l’un des deux doit continuer à aller au travail, qu’est-ce que cela implique pour l’autre conjoint ?

Nous ne pouvons que vous encourager à fixer dès maintenant, de façon concertée, des règles et un planning clair avec votre conjoint(e), pour assurer d’abord une bonne répartition des tâches, et ensuite que chacun bénéficiera de moments de décompression et de temps pour soi. In fine, cela aidera bébé et les parents à continuer à évoluer dans un environnement sain et serein pendant les jours à venir !

2. Profiter d’être en famille

Eh oui, si on prend un peu de recul, on n’aura pas beaucoup d’occasions dans notre vie d’être en famille au quotidien, de profiter de son ou sa conjoint(e) même quelques minutes de plus par jour, de voir bébé grandir et s’éveiller au quotidien … Profitez de cette période pour en tirer du positif – et en faire un bon souvenir de famille, même si cela vient bien entendu avec son lot de contraintes.

La loi française est particulièrement peu souple sur le congé second parent (ou paternité) – c’est également potentiellement l’occasion pour les seconds parents d’avoir davantage de temps avec leur conjoint(e) et leur bébé, ce qui ne peut être que bénéfique pour tout le monde !

3. Faire preuve de flexibilité

Le fait d’être la plupart du temps “enfermé” est difficile pour tout le monde – les parents comme les enfants. Il est donc essentiel de faire preuve de flexibilité : soyez compréhensif(ve) si votre conjoint(e) a parfois des petits moments d’agacement, ou si bébé est un peu plus énervé que d’habitude.

Et préparez-vous à faire face à l’imprévu : la situation est nouvelle pour tout le monde, et peut évoluer à tout moment ; il est donc possible que vous deviez de façon imprévue bouleverser vos activités en cours pour vous occuper de bébé, ou simplement d’une chose à gérer.

4. Prendre l’air, en respectant les règles

Il est absolument essentiel de respecter les règles de confinement. Ceci permet de limiter la circulation du virus, et donc la contamination de nouvelles personnes.

Ceci étant dit, les déplacements sont autorisés dans certaines situations très précises. Vous êtes tout à fait autorisés (1 seul parent à la fois, muni d’une attestation) à sortir pour emmener bébé faire un tour de pâté de maison, faire des courses, aller à la pharmacie, promener votre animal de compagnie, vous rendre au travail si vous n’avez pas le choix, ou même faire un footing. Une bonne raison de se mettre à la course à pied si vous le pouvez !

Organisez-vous avec votre conjoint(e) pour savoir qui sort quand. Cela vous permettra de vous assurer que chacun a sa “dose” d’air frais et de temps en dehors de votre domicile.

Veillez dans tous les cas à respecter scrupuleusement les règles de distanciation sociale et à côtoyer le moins d’individus possibles.

5. Passer du temps de qualité avec bébé

Bébé a l’habitude d’être gardé en crèche ou par une nounou ? Cela signifie que bébé a l’habitude d’être stimulé toute la journée par des personnes dont c’est le travail. Il est donc essentiel de maintenir ce rythme autant que possible, afin que bébé n’ait pas l’impression qu’on l’abandonne, et que vous puissiez prendre le relais pour accompagner son développement.

Repas, câlins, jeux d’éveil adaptés à son âge … Ne lésinez pas sur l’attention que vous donnerez à bébé. On ne sait pas combien de temps durera cette période de confinement, alors autant démarrer sur des bases qui lui permettront de s’épanouir et de ne pas se sentir perdu.

6. Passer du temps de qualité avec son/sa conjoint(e)

Le confinement, c’est aussi l’occasion de vous assurer que vous gardez du temps à deux, dans un contexte où vous ne pouvez pas nécessairement compter sur la crèche, la nounou ou votre entourage pour garder bébé quelques heures.

Profitez des siestes ou du soir pour prévoir du temps de qualité, à deux : regarder une série ou un film (Canal+ et OCS sont gratuits pendant le confinement !), vous préparer un bon repas, ou prévoir un petit moment de rapprochement – vous nous avez compris 😉

7. Rattraper son retard et remettre de l’ordre

Vous êtes en retard sur l’envoi des faire-part de naissance ? Vous n’avez jamais trié les photos de bébé depuis qu’il / elle est né(e) ? L’armoire de bébé déborde déjà et la moitié de ses vêtements ou objets ne lui servent plus ?

Le confinement, c’est le meilleur moyen de passer du temps sur ces sujets importants, mais qu’on n’a pas toujours le temps de gérer au quotidien. Cela vous permettra de repartir du bon pied une fois que les restrictions de déplacement seront levées !

8. Donner des nouvelles à sa famille et à son entourage

L’arrivée d’un bébé, c’est évidemment un grand changement pour les parents, mais aussi pour la famille et l’entourage. Certains grands-parents, oncles ou tantes s’attachent très vite à bébé – et c’est parfois vrai aussi pour les amis ! Et quel bonheur de voir bébé faire connaissance et tisser des liens avec les gens qui comptent pour nous.

Avec le confinement, malheureusement, ces moments ne pourront plus avoir lieu pendant quelques temps. Qu’à cela ne tienne – prenez bien soin d’envoyer régulièrement des nouvelles de vous et de bébé à votre famille et à votre entourage, envoyez un maximum de photos, de tranches de vie, et maintenez le lien. Bientôt, la vie reprendra son cours et vous pourrez de nouveau passer des moments tous ensemble !

9. Éviter les écrans, coûte que coûte

Le confinement occasionnera probablement son lot de difficultés. Il y aura des moments où vous ne saurez pas forcément quoi faire de plus pour occuper bébé, et où vous serez peut-être tenté(e) d’essayer de nouvelles choses. Evitez à tout prix d’exposer bébé aux écrans pendant cette période, tant qu’il n’a pas au moins 3 ans. Les écrans peuvent avoir des effets extrêmement négatifs sur le développement des bébés.

Si jamais vous êtes à court d’idées ou de solutions, les sites e-commerce habituels continuent à tourner à plein régime, et Internet regorge d’idées d’activités DIY qui vous permettront de proposer de nouvelles activités à bébé. Ne craquez pas !

10. Échanger avec d’autres parents, sur Beebs

Ce n’est pas parce que vous êtes confinés qu’il vous est impossible d’échanger avec d’autres parents, bien au contraire !

Pendant cette période si particulière, l’appli Beebs tourne à plein régime pour vous offrir un maximum d’informations utiles, et vous permettre d’échanger et de vous conseiller entre mamans et papas bienveillants et ouverts.

Confinement ou pas, on reste une seule team : la #TeamParents !